Search Show Menu
Home Latest News Menu
News

L'industrie musicale refuse de se contenter du milliard de dollars versé par YouTube en royalties

YouTube génèrerait des revenus moyens de 1$ par utilisateur.

  • Anthony Martins
  • 12 December 2016
L'industrie musicale refuse de se contenter du milliard de dollars versé par YouTube en royalties

Crédit photo: Getty Images

La Fédération Internationale de l'Industrie Phonographique (IFPI) a vivement réagi à la déclaration du chef des affaires de YouTube, Robert Kyncl, le 6 décembre dernier: 1 milliard de dollars de royalties aurait été versé à l'industrie musicale au cours des 12 derniers mois.

L'IFPI a critiqué l’annonce de Kyncl: "Google a publié aujourd'hui des chiffres inexpliqués sur ce que YouTube paierait à l'industrie musicale. Cette annonce nous donne peu de raison de nous réjouir. Avec 800 millions d’utilisateurs de musique dans le monde entier, YouTube a redistribué en royalties l’année dernière des revenus d’à peu près un dollar par utilisateur. C’est peu en comparaison des revenus redistribués par d’autres services, comme Apple, Deezer et Spotify. Par exemple, en 2015, Spotify a payé aux maisons de disques 2 milliards de dollars, soit 18 dollars pour chaque artiste.

L'IFPI a ajouté que YouTube "ne paie pas un revenu équitable aux artistes et aux producteurs" et qu'elle a mis en évidence "l'écart de valeur" qui prive les détenteurs de droits musicaux d'un juste retour pour leur travail.

S'exprimant sur Pitchfork, un porte-parole de YouTube a réaffirmé le point fait dans l'article original de Kyncl : "Comme plus de recettes publicitaires proviennent de la TV, de la radio et de l'empreinte aux services en ligne, l'industrie musicale produira encore plus de revenu provenant de la publicité.

"Pour ce faire, il y a beaucoup de travail qui doit être fait par YouTube et l'industrie dans son ensemble, mais nous sommes heureux de voir l'élan [qui se crée]."

Plus tôt cette année, des artistes comme Paul McCartney, Vince Staples et Taylor Swift ont signé une pétition exigeant des changements à la Digital Millennium Copyright Act (DMCA) qui protège les entreprises technologiques contre les actes d'utilisateurs téléchargeant illégalement le contenu protégé par le droit d'auteur.

Source : Fact

Load the next article...
Loading...
Loading...